Commentaire de la sourate At Tawbah (versets 1 6)

Cette Sourate, qui est la neuvime du Saint-Coran, contient 129 versets et a t rvle en lan 9 A.H. Certaines portions de la Sourate ont t rvles avant la Bataille de Tabouk, certaines pendant la bataille et dautres ont t rvles aprs celle-ci.

Selon les crits islamiques, les noms les plus connus pour cette Sourate sont At-Taubah et "Al-Barāat". Étant donn que le sujet du repentir de lHomme et du retour de la Grce dAllah SWT est voqu plusieurs reprises dans cette Sourate, elle a t nomme "At-Taubah". À cause du fait que la Sourate commence par la dclaration dimmunit envers les idoltres, elle a t appele "Al-Barāat".

Le contenu de cette Sourate se rapporte essentiellement celui de la Sourate Al-Anfāl. À cause de cela, certains commentateurs considrent que cette Sourate est la continuation de la prcdente et expliquent donc que cest pour cette raison que la Sourate At-Tawbah na pas eu besoin davoir la formule sainte Bismillāh-ir-Rahmān-ir-Rahim. Toutefois, selon la croyance chiite, les hadiths rapports par les Ahloul Bayt A.S. affirment que cette Sourate est indpendante et labsence de Bismillāh son commencement sexplique par son ton violent d aux idoltres.

Pour prouver limportance de cette Sourate, les paroles du Messager dAllah SAW sont suffisantes : Les Sourates Al-Barāat et Tauhid ont t rvles escortes par soixante-dix mille ranges danges.

SECTION 1 : LA DÉCLARATION DIMMUNITÉ

(1)

1. (Ceci est un) Dsaveu de la part de Dieu et de Son Messager l'gard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte.


Quelques points quil est ncessaire de noter :

1 Dans les rcits islamiques, cette Sourate est connue comme ayant pour nom "Barāat" et "Taubah". Cela prouve que cette Sourate ne fait pas partie de la Sourate Al-Anfāl mais est indpendante. 2 Le contenu de cette Sourate a un ton dindignation. Cest pour cela quelle commence sans la formule sainte Bismillāh. Ce signe nous fait comprendre que la formule Bismillāh-ir-Rahmān-ir-Rahim au dbut de chaque Sourate fait partie intgrante de cette Sourate. 3 La dclaration du Barāat (immunit) sexplique par la parjure des infidles dont il est fait rfrence dans les versets 7 et 8 de la prsente Sourate. Dans lIslam, il est primordial de respecter ses promesses et tant que la partie adverse est fidle au trait, il doit galement tre conserv. De plus, dans cette circonstance, ctait en raison de leur faiblesse que les Musulmans devaient accepter ce trait ; en vrit, les Musulmans dsiraient la destruction de lidoltrie le plus tt possible.

Quelques dtails sur ces versets :

En lan 8 A.H., la ville de Makka tait conquise mais les paens(1) continuaient venir en ce lieu pour accomplir leurs rites dadorations qui taient, bien sr, un mlange de superstitions et daberrations. Ils avaient entre autres pour habitude de faire don du vtement quils portaient lors de leur circambulation (tawaaf). Un jour, une femme voulait accomplir dautres circambulations aprs avoir termin son premier tawaaf, mais tant donn quelle navait plus dautres vtements avec elle, elle tait oblige de circambuler nue alors que les gens la regardaient.

Cette circonstance ntait pas tolrable pour le Saint-Prophte SAW et les Musulmans qui taient trs puissants. Le St-Prophte SAW attendait lordre dAllah SWT jusqu ce que cette Sourate soit rvle Madina. Le Messager dAllah SAW demanda Abou Bakr de faire parvenir quelques-uns de ses versets au peuple de Makka. Le Prophte SAW le choisit, probablement, parce que ctait un vieil homme et les gens ntaient pas sensible lui.


Mais, aprs le dpart dAbou Bakr de Madina vers Makka, lAnge Djibral vint voir le Saint-Prophte SAW et lui transmit un Message de la part dAllah SWT prcisant que ces versets du Saint-Qouran devraient tre rcits soit par le Saint-Prophte SAW en personne soit par celui qui est de lui. Ds quil reut cet ordre divin, le St-Prophte SAW appela Imam Ali A.S. et lui demanda de le faire. Il dclara : Je suis de lui et il est de moi. Cest ainsi que Ali A.S. prit ces versets et se rendit Makka o il les rcita aux paens.

Les dtails de la rcitation des versets de cette Sourate par Imam Ali A.S. sont galement mentionns dans les livres des Ahle Sounnate. Quelques compagnons du Saint-Prophte SAW tels que Abou Bakr en personne, Imam Ali A.S., Ibn-Abbās, Anas-ibn-Mālik et Jābir-ibn-Abdillah Ansāri les ont cit dans de nombreuses sources islamiques(2). Quelques crivains Sounnites ont prtendu que ce fait tait ordinaire pour que ce ne soit pas considr comme un privilge envers Imam Ali A.S. mais il est important de noter ici que la mission qui avait t confie Ali A.S. ntait pas une mission simple et sans danger car Imam Ali A.S. devait se rendre dans la terre des infidles alors quil avait tu de nombreux idoltres dans diffrentes guerres et beaucoup de gens avaient de la haine pour lui dans leurs curs.

Quand Allah SWT ordonna Moussa A.S. daller voir Pharaon et de linviter lUnit, il rpondit : Mon Seigneur ! En ralit, jai tu un des leurs et je crains quil ne me tue(3) . Puis il Lui demanda ce que son frre Aaron puisse laccompagner pour laider dans sa mission. Mais Imam Ali A.S. qui avait tu un grand nombre de chefs paens alla seul vers eux et leur rcita les versets de limmunit avec la plus grande srnit. Cet vnement eut lieu dans un endroit sensible cest--dire Mina, proximit du lieu de la dernire lapidation. Les sujets rvls et annoncs aux idoltres par Imam Ali A.S. taient les suivants :

1 Dclaration de lacquittement et annulation des traits


2 Interdiction aux paens de participer au Hajj compter de lanne suivante

3 Interdiction de circambuler nu autour de la Kabah

4 Interdiction aux paens dentrer dans la Mosque Sacre

COMMENTAIRE :

La formule sainte (Voici une dclaration d) immunit de la part dAllah indique que cet acquittement provient dAllah SWT.

Et lexpression et Son Messager cit tout de suite aprs explique que lensemble des promesses et des traits ont t rompus et les accords ont t annuls.

Le terme vous dans la phrase " l'gard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte" fait la fois rfrence au Messager dAllah (que la Paix soit sur lui) et aux Musulmans.

Le sens objectif ici est quAllah SWT et Son Messager SAW ont renonc leur faire une promesse et la tenir car les polythistes qui ont fait une alliance avec eux ont rompu leurs promesses.

Nous pourrions nous demander ici comment il est permis au Saint-Prophte SAW de rompre sa promesse Voici les raisons pour lesquelles le Prophte pouvait rompre son engagement :

1) Lexcution de la promesse tait conditionne par le fait quil ny ait pas dautres ordres dAllah SWT au-dessus delle et, tant donn quil y eut une rvlation ordonnant quil ny aurait dsormais plus dengagement, le Messager dAllah (que la Paix soit sur lui) rompit lalliance.

2) Comme les idoltres ont fait preuve de tratrise et de parjure, Allah SWT ordonna Son Prophte (que la Paix soit sur lui) de rompre lengagement.

3) Cet engagement ntait pas un trait permanent (et absolu). Il ne concernait quune priode de temps dfinie. Aussi, il navait plus lieu dtre une fois cette priode termine.


Certains hadiths prcisent que le Messager dAllah SAW avait mentionn les conditions cites ci-dessus dans le trait. Il a galement t rapport que les idoltres rompirent leur promesse ou dcidrent de la rompre. Ensuite, Allah SWT ordonna Son Prophte de rompre leur engagement.

EXPLICATIONS :

1 Il est important de respecter sa promesse mais il ne faut jamais cder des complots.

2 Il est vrai que, lgalement, nous devons tre fidles nos traits mais limmunit venant du fond du cur envers les polythistes et ceux qui se sont carts du droit chemin est un principe religieux en Islam.

3 Si un trait est annul en raison de la crainte dun complot ou dune tratrise, on devrait lannoncer la partie adverse afin quelle soit au courant.

4 Limmunit est un signe de grande autorit alors que le fait de rester silencieux face des complots et des infractions aux engagements est un signe de faiblesse et dhumiliation.

(2)

2. Parcourez la terre durant quatre mois ; et sachez que vous ne rduirez pas Allah l'impuissance et que Allah couvre d'ignominie les mcrants."

Lexpression coranique "Parcourez la terre (en toute libert)" sadresse aux paens de Makka voulant dire par l quils peuvent aller et venir librement et avec la paix de lesprit sur la terre de Makka. Ils taient libres de leurs mouvements ce moment-l et taient labri des pes des Musulmans.


Le verset poursuit : pendant quatre mois voulant dire par l qu la fin de cette priode, si les paens navaient pas embrass lIslam, leur engagement se briserait et leurs vies ainsi que leurs biens ne seraient plus en scurit.

"et sachez que vous ne rduirez pas Allah l'impuissance"

Il est prcis ici quils doivent savoir quils ne pourront pas chapper Allah SWT car o quils se trouvent, ils seront sous le Pouvoir et lOrdre dAllah SWT.

"et quAllah couvre d'ignominie les mcrants."

Cette partie du verset veut dire quils devraient galement savoir quAllah SWT dshonorera les mcrants.

En ce qui concerne les quatre mois dont il est question ici, la plupart des commentateurs expliquent que cette priode stend du dbut de Shawwal jusqu la fin de Mouharram car ces versets taient rvles en Shawwal.

(3)

3. Et proclamation aux gens, de la part dAllah et de Son messager, au jour du Grand Plerinage, quAllah et Son messager, dsavouent les associateurs. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous dtournez, sachez que vous ne rduirez pas Allah l'impuissance. Et annonce un chtiment douloureux ceux qui ne croient pas.

Encore une fois, le Saint-Qouran annonce lannulation des traits des paens avec une plus grande insistance. Il dsigne mme la date de sa proclamation dans le verset :

Et proclamation aux gens, de la part dAllah et de Son messager, au jour du Grand Plerinage, quAllah et Son messager, dsavouent les associateurs.


En fait, par cette proclamation publique sur la terre de Makka en ce grand jour, Allah SWT a fait en sorte que les ennemis ne puissent pas chercher de prtextes et ne puissent pas dire quils ntaient pas au courant et quils ont t attaqus sans raison. Ensuite, le verset sadresse aux paens en personne et, travers un genre dencouragement et davertissement, sefforce de les guider. Dabord, il indique que sils se repentent et se tournent vers Allah SWT en abandonnant lidoltrie, ce sera meilleur pour eux. ( Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. )

Cela veut dire que sils embrassent lIslam, la religion de lUnit, cest une bonne chose pour eux-mmes aussi bien dans ce monde que dans lautre. Et sils rflchissent bien, ils comprendront que tous les troubles se transformeront en paix et en arrangement et leur bonne croyance napporte aucun avantage(4) Allah SWT et au Saint-Prophte SAW. Aprs cette dclaration, le Saint-Qouran avertit les opposants zls et ttus, spcifiant que sils dsobissent cet ordre qui est la source de leur propre bonheur, ils doivent savoir quils ne pourront jamais affaiblir Allah SWT et quils ne parviendront pas sortir de Sa Puissance. Le verset continue ainsi : Mais si vous vous dtournez, sachez que vous ne rduirez pas Dieu l'impuissance. Finalement, le verset alerte ceux qui rsistent obstinment et refusent de croire : Et annonce un chtiment douloureux ceux qui ne croient pas.

(4)

4. A l'exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis ils ne vous ont manqu en rien, et n'ont soutenu personne [ lutter] contre vous : respectez pleinement le pacte conclu avec eux jusqu'au terme convenu. Allah aime les pieux.


Cette annulation unilatrale des alliances avec les paens concernait seulement les polythistes de la part desquels des signes de parjure ou une prparation au parjure apparaissaient. Par consquent, dans ce verset, un groupe de paens a t exclu. Le Saint- Qouran cite : A l'exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis ils ne vous ont manqu en rien, et n'ont soutenu personne [ lutter] contre vous La raison de cette exception est quAllah SWT aime les pieux, ceux qui se gardent dune quelconque parjure et transgression.

(5)

5. Aprs que les mois sacrs expirent, tuez les associateurs o que vous les trouviez. Capturez-les, assigez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Misricordieux.

Ce verset spcifie le devoir des Musulmans envers les paens aprs leur rpit


Mais cette duret et cette svrit ne signifient pas quils nont aucun moyen de retour. Ils peuvent changer de direction nimporte quel moment et o quils soient

(6)

6. Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole dAllah, puis fais-le parvenir son lieu de scurit. Car ce sont des gens qui ne savent pas.

Ce verset veut dire que si, aprs la priode de quatre mois, un des idoltres avec qui vous devez vous battre vient vers vous et demande la scurit pour prter loreille votre invitation et au raisonnement du Saint-Coran, accueillez-le et expliquez-lui votre but. Puis, invitez-le la Parole dAllah SWT. La raison pour laquelle le Saint-Qouran cite ici simplement


1 polythistes

2 Mousnad Ahmad-I-Hanbal, vol. 3, pp. 213 and 283 et vol. 1 pp. 151 et 330 Moustadrak Sahihayn, vol. 3, p. 51 Tafsir-i-Al-Manār, vol. 10, p. 57 Tafsir-i-Tabari, vol. 10, p. 46 Tafsir-i-Ibn-I-Kathir, vol. 2, pp. 322 and 333 Ihghāgh-oul-Haghgh, vol. 5, p. 368 Fadāil-oul-Khamsah, vol. 2, p. 342 Les noms de 73 auteurs qui mentionnent cet vnement dans leurs livres de commentaires comme Fakhr-i-Rāzi et Āloussi, sont mentionns dans Al-Qadir, vol. 6, p. 338.

3 Sourate al-Qasas, n 28, verset 33

4 Bienfait, profit